Voyage en terrain connu: le sud (part 1)

Pour vous, la Côte d’Azur c’est ça:

Les gens sont moins bridés, mais oui, vous êtes grossièrement proches de la réalité.Pendant Juillet/Aout en tous cas.

Et drôle de coïncidence, il s’avère que je me retrouve en vacances à Saint Raphaël pile à ce moment là. Fou.
(Je vous mets d’ailleurs au défi de me retrouver sur la photo, j’ai une marinière rouge et blanche).

Rassurez-vous, le concours de bronzing n’est pas la seule activité sur la côte d’Azur. Laissez-moi vous guider, il y’a tellement d’autres choses à faire, comme:

– Longer la côte en yacht. C’est presque entièrement vrai. Le truc, c’est que Pierre* aime la pêche. En fait, on peut même dire que Pierre est né pêcheur. Habitant la cōte d’azur depuis près de 30ans, Pierre a fait l’acquisition d’un bateau, qui n’est pas vraiment un yacht en fait. Et quand il ne part pas en pêche, Pierre apprécie balader sa famille dans son bateau (de pêche donc). Et nous on adore. Le petit plus, c’est quand tu rentres chez toi, et que tes odeurs corporelles te rappellent la faune sous marine, genre « ouai mon pied droit sent le denti et alors? ».

Bref, les balades en bateau avec Pierre nous ramènent souvent au même point, un cap isolé pourtant situé à 2 pas de la célèbre plage de Pampelonne.  On y vit simplement, en se nourrissant de poissons et de pastis. Petit aperçu de ce petit coin de paradis, dont je tairai le nom de peur qu’il ne soit envahi (on connait tous l’influence de mon blog):


– Participer aux nuits auréliennes à Fréjus:  du théâtre dans un amphithéâtre romain, quoi de plus évident. Chaque été, la ville de Fréjus organise un festival de théâtre dans ce lieu riche en histoire. Que vous aimiez la pièce ou non, le cadre vaut le détour quoiqu’il en soit.

– Regarder le nouvel épisode du jour où Charlotte fait un apéro. Toujours la même devise: simple rapide et efficace. N’hésitez surtout pas à « créer vos triangles », vous filmer et lui envoyer le résultat!

 Faire du shopping dans les rues piétonnes de Saint Raphaël (mais, si vous suivez mon blog attentivement, vous vous rappelez que le shopping pour moi cet été c’est pas possible, alors???). Chers lecteurs, ceci est un post sponsorisé par Martine**, qui m’a fait promettre de parler de sa boutique sur mon blog. Je me disais que ça allait passer nickel ici.
Trêve de plaisanterie, si vous êtes de passage à Saint Raphaël, venez donc faire un tour à la boutique Mise en Scène, et découvrez une sélection faite avec goût de vos marques préférées (c’est mon cote commercial): BA&SH, Swildens, Paul&Joe Sister, Hartford, Reiko, American Vintage …

– Se rendre au Jardin du Grenouillet, vers Agay: les fruits, les légumes, le BIO… tout ça Bernard, ça le passionne. Récemment retraité, il ne perd pas le nord et réunit 15 de ses amis l’hiver dernier pour leur faire part d’une idée géniale qui lui trotte derrière la tête depuis un moment; en gros, ça s’est passé un peu comme ça:

Bernard:  « je veux ouvrir un jardin, qui serait notre jardin à tous. Si chacun investit dans ce projet, je vous garantie que vous aurez l’occasion de manger les meilleurs fruits et légumes de votre vie. Fini les cagettes arnaques du Leclerc. » (Bernard est bon vendeur).
Numéro 2 du clan des 15:  « on deviendra des bobos alors? »
Bernard:  « des fruits et légumes BIO, sans pesticide, sans conservateur » ( la seule arme de Bernard, c’est le purin d’orties)
Numéro 2 du clan des 15:  « on deviendra des bobos alors. »
Le clan des 15 : « DEAL! VIVE BERNARD, VIVE LE BIO! »  

Et voilà comment est né « le jardin », comme ils l’appellent entre eux, cet endroit magique situé au pied de l’Estérel, un coin quasi coupé du monde (ouai ok, Bernard vient quand même d’installer une arrivée d’eau, ça commencait à devenir compliqué de boire le pastis dans des conditions rescpectables), dans lequel ils viennent se servir en fruits et légumes à l’année.

Souvent, le chanceux clan des 15 se retrouve le week-end autour d’une bonne table, à côté de leur jardin, pour déguster leurs tomates machin ou leurs courgettes chose, pour s’échanger leurs recettes autour de la courge ceci, ou encore partager leurs histoires post digestion de l’aubergine truc ***.

Bref, je pourrais conclure par: le parcours à mi-chemin de mes vacances est plutôt satisfaisant. A bientôt!

PS:  pour les courageux qui ont lu jusqu’au bout, j’annonce la surprise: un petit concours sera organisé sur mon blog dans les jours à venir. Ne me remerciez pas, quand j’aime je ne compte pas.

PS2: est-ce qu’au moins vous aviez remarqué les nouveautés sur mon blog? de type « j’aime » (facebook+ twitter) en bas de chaque article et nom de domaine: http://www.cloumcloum.com ???  faites-vous plaisir, likez, partagez, devenez hippie.

——————–

* oui, pour ceux qui me connaissent, vous aurez tous compris que Pierre n’est nul autre que mon papa.

**  même phrase que ci-dessus, sauf que Martine est ma maman. Voilà, on ne peut pas dire que je ne partage pas.

***  vous vous doutez bien que chaque fruit et légume a une variété bien spécifique, Bernard m’a tout expliqué. Mais impossible de m’en souvenir.

——————–