Boxomodo, la Summer Box

C’est avec surprise que j’ai eu la chance de gagner un concours sur le blog de Deedee, la semaine dernière.
Ça m’arrive si peu souvent, que j’ai tenté les 190 millions mardi. J’y ai cru. Mais c’était pas encore mon tour je crois.

C’est avec encore plus de surprise que j’ai reçu mon cadeau quelques jours plus tard chez moi.

Une boîte. Avec pleins de petits cadeaux dedans. Et dieu sait que j’aime ça, recevoir des colis avec des petits cadeaux dedans  (je passe un message là).

J’ai ouvert cette boîte méticuleusement,  un sourire niais collé au faciès  (le même qu’on a quand on est amoureux et qu’on reçoit un sms, vous voyez à peu près?) (merde, c’est chaud la comparaison quand même, c’est une boite).

Bref, quelle fut ma joie de découvrir à l’intérieur de ma Summer Box pleins d’accessoires sélectionnés par Deedee: un cabas, un foulard, une paire de lunette, un bracelet et un livre, rien que ça (y’en avait partout, j’ai essayé de tout rassembler et de leur donner une pose naturelle, pour la photo souvenir):

*

Merci Deedee.
Merci  BOXOMODO.

Merci à Caroline et Anouk qui, après s’être rencontrées à New York, se sont lancées dans ce super projet BOXOMODO dès leur retour à Paris.

Le concept
: nous simplifier la vie, en préparant pour nous des looks, composés de 2 textiles, et 2 ou 3 accessoires, avec de nombreuses références créateurs, souvent peu accessibles en France.

Nous, on n’a plus qu’à trouver un look qui nous plaît, on choisit, on clique et hop, le colis débarque à la maison dans une boîte fort raffinée (ah faut quand même payer un peu aussi).

Pour toutes celles et ceux qui manquent de temps, qui en ont marre d’écumer les grands magasins,  et qui sont à la recherche de pièces de créateurs ou autres grandes marques, venez visiter leur site, peut-être bien que vous trouverez votre bonheur?

——————–

www.boxomodo.com

——————–

PS:  vous êtes nombreux à me demander une part 3 à la désormais célèbre saga de « voyage en terrain connu ». J’aimerais pouvoir vous l’offrir. Vraiment. Mais encore faudrait-il que j’ai de nouvelles vacances?