Un [cool] weekend à Londres

Un grand weekend à Londres avec mes copines, quoi de plus génial quand la motivation atteint le niveau zéro en cette période automnale?

Ce que je retiens, c’est:

♣ les 2 heures d’Eurostar à peine pour un weekend si dépaysant. Ça me fascine. Quand je pense que j’ai besoin de 5 heures pour descendre voir mes parents dans le sud.

les 30 kilos de nourriture (au minimum) stockée dans mon estomac. Manger fait partie de mes nombreuses passions. Et lorsque je pars à l’étranger, ça devient ma passion number one (l’étranger, ça comprend aussi les régions françaises, non?).
Ça doit surement être lié au décalage horaire (-1 heure), mais le « J’ai faim!!! » retentissait dans la bouche de l’une quasi toutes les heures, suivi du « Moi aussi » par les trois autres.
Conclusion, notre principale activité pendant ces trois jours a été de nous préoccuper de l’endroit où on allait manger.

Pourtant pas réputé pour sa bonne bouffe, Londres regorge de petits restos qui crient « rentrez, vous ne le regretterez pas! ». . Alors l’avantage c’est qu’on a testé pleins de restos et que je peux vous donner les bonnes adresses (tout en bas de ce post).

 les 25L de boisson ingurgitée (… du thé hein). On n’a même pas eu l’excuse du temps pourri pour rester planquées dans les bars, puisque deux jours sur trois on a eu un grand soleil (vous avez bien entendu, du soleil!).
Mais un séjour à Londres sans faire un tour dans les pubs ne serait pas un vrai séjour à Londres non? J’aime cette ambiance, ces lieux où les genres et les âges se mêlent, le tout sur un fond sonore plus que douteux et une atmosphère alcoolisée qui remue tous vos sens. Enfin les pubs, il y en a un à chaque coin de rue, donc je vais pas non plus m’étaler sur le sujet.
À l’est (hiiii!), on trouve des bars bien trop cool: des endroits cosy dans lesquels on a envie de passer l’après-midi scotché dans les moelleux canapés de velours rouge, à siroter un thé, en regardant les gens qui rentrent, qui sortent, qui stagnent: et on se dit que le même bar à Paris serait plein de gens insupportables, mais à Londres, on est fan.

les 45km de marche à pieds: On a parcouru la ville en long en large et en travers (enfin c’est l’impression que j’ai eu; parce qu’après vérification sur une carte, on a du faire allez 1/100 ème de la ville à pieds quoi).
Mais quand-même! Que c’est agréable de se ballader dans les ruelles londoniennes. À l’ouest, on a longé le Regent’s Canal(Little Venice), on a déambulé dans les chicissimes rues de Portobello et Notting Hill, puis on s’est arretées boire un café avec Jude à l’Anglissi Arms (rêve ta vie ma pauvre). À l’est on s’est balladées dans les petites ruelles du quartier d’Angel, on a traversé la foule en folie du marché de Brick Lane et Shoreditch, et on a même eu notre session culture: la Whitechapel Gallery (une chapelle reconvertie en galerie littéralement, à voir).
Bon et oui, on peut le dire: on a aussi beaucoup marché dans les grands magasins, parce que Londres sans passer par TopShop, c’est pas possible mais j’empiète sur le paragraphe suivant là.

♣ les 242 magasins effectués pour un total de 0 vêtement acheté. Joli butin donc. Bon, je ne sais pas à quoi c’est dû hein, on a parcouru les Topshop, les Selfridges, les friperies, les petites boutiques de créateurs …. mais rien.  Y’a pourtant des tas de choses dont j’avais besoin envie: je sais pas moi, un caleçon galaxie, une jupe longue en matière scintillante, un veston en plume, un sac-à-dos aztèque, des chaussures à semelles compensées. Mais de retour à Paris, j’en fais quoi moi de tout ça? (ça m’a pas vraiment gêné les 15 dernières années, mais là je commence à en avoir marre de stocker des habits avec leurs étiquettes juste parce que j’ai eu un coup de coeur dans la boutique).
En tous cas, toutes ces fringues, ça envoie de la poudre aux yeux. Et lorsqu’on se ballade dans les rues branchées de la capitale, y’a moyen de se taper un gros complexe de normalité quand même. Nous petits froggies, avec nos trenchs beiges, nos mocassins à gland (c’est faux, j’en ai même pas), notre raie sage et le cheveu bien dressé, on se prend une bonne claque en matière de style quoi.

les -15°c par rapport aux températures à Paris. Oui, on a eu froid. Alors que l’été indien s’installe à Paris (yahoo!), il semblerait que l’hiver, le vrai, soit quant à lui déjà installé en Grande Bretagne.
Tellement froid que j’ai même acheté un t-shirt à manches longues HEATTECH chez Uniqlo (haha, la vérité, c’est que j’ai toujours voulu en acheter un, pour tester si on avait vraiment chaud dedans, et là c’était l’occasion parfaite, et euh, oui c’est cool, ça tient chaud pour la petite histoire). Et merde, là vous vous dites que j’ai menti quand j’ai dit que j’avais pas acheté d’habits. Mais promis, j’ai juste pris ça (aller à Londres et ramener ce truc qu’on trouve partout en France, sérieusement? je m’énerve).

les 160,000 bijoux de ma copine Aurélie: à chaque fois que je vais la voir à Londres, la première chose que je fais, c’est une petite fouille de fouine dans ses dernières trouvailles de bijoux. Aurélie, elle a le don pour parvenir à dénicher des accessoires canons et découvrir les petits créateurs qui dont devenir grands. Cette fois encore, ça n’a pas manqué: ça donne envie cette boite à bijoux hein?

Voilà, quasiment tout mon weekend en images (fini le temps de la vie privée). Mais je vous aime tellement aussi.

Vous pouvez toujours participer au super concours pour gagner un ensemble royal: mug Elizabeth2 et thé Kate+Will, c’est par ici:

Bisou.

——————–

♦ Pour la dinette ♦

OTTOLENGHI
287 Upper Street, London N1 2TZ
Métro: Angel

SPUNTINO
61 Rupert Street, Soho, London, W1D 7PW
Métro: Picadilly Circus

THE WATERWAY
54 Formosa Street,Little Venice  London W9 2JU
Métro: Warwick Avenue

——————–

♦ Pour la buvette ♦

SKETCH
9 Conduit Street, Mayfair, London, W1S 2XG
Métro: Oxford Circus

THE BOOK CLUB
100 Leonard Street, Shoreditch, London EC2A 4RH
Métro: Shoreditch High Street

——————–

 Je perds pas le nord: n’oubliez pas d’aller voter pour mon blog pour les GOLDEN BLOG AWARDS 2012 TOUS LES JOURS jusqu’au 22 Octobre ! Merci!