# 2 Son métier, c’est wedding planner

« On n’a pas de pétrole mais on a des idées », c’est dans cet état d’esprit qu’évoluent « Les Têtes Chercheuses », la boite de wedding planner dans laquelle travaille Alice à l’année, depuis 2 ans.

J’ai eu le plaisir de partager  un café deux bières avec elle chez Francis Labutte à Montmartre (hiiiii) il n’y a pas si longtemps, et elle m’a confiée tous les petits secrets de son métier tant convoité  (pas par vous?). Ce #2 de « Son métier, c’est » sera donc entièrement dédié à Alice, aka « la wedding », l’amie éphémère préférée de la future mariée (« – désolée, je te quitte, je vais retrouver ma wedding! »).

Alice travaille en collaboration avec Caroline la Fondatrice de l’agence, sur  l’organisation d’évènements  dont environ 90% sont concentrés sur les mariages (elles sont ponctuellement rejointes par d’autres passionnés de l’organisation en freelance selon le besoin). Leur crédo: que l’expression « c’est le plus beau jour de ma vie! » prenne tout son sens. Pour cela, elles vont faire en sorte d’organiser l’évènement tel que le client l’avait imaginé dans ses rêves les plus fous, et que tout se déroule parfaitement tout en restant dans l’ombre du mariage.

En résumé, je comprends que le seul stress que le le client doit avoir le jour J est de ne pas se tromper de doigt quand le moment viendra de passer l’anneau!

♦♦♦

Alice, pour commencer, tu nous racontes un peu ton parcours?
Le bac en poche, j’ai fait une école de commerce, la SKEMA à Lille. Depuis ma première année dans l’école, je savais que je voulais travailler dans l’évènement. En fait, je savais même plus précisemment que je souhaitais devenir wedding planner!

Comment s’est passé ta rencontre avec « Les Têtes Chercheuses »?
J’ai fait mon stage fin d’étude avec Caroline; tout s’est super bien déroulé, et au final, ça a débouché sur un CDI (comme quoi, ça arrive, ndcc*). Tout s’est vraiment déroulé comme je le souhaitais, on peut dire que j’ai eu de la chance.

De la chance oui, mais j’imagine qu’il n’y a pas que ça! Quelles sont d’après toi les qualités requises pour être une bonne wedding?
Je dirais qu’il faut avant tout être motivée et bosseuse, ne pas avoir peur du temps qu’on consacre à notre travail. Une autre qualité à avoir, c’est la patience: il faut prendre le temps d’écouter ses clients, pour bien comprendre quel serait leur mariage de rêve. Et puis il faut être créatif aussi, pour pouvoir réaliser ce mariage de rêve! Enfin, il faut surtout savoir gérer le stress: nous devons absorber tout le stress que le client pourrait avoir pendant l’organisation du mariage, et surtout pendant le jour J.

Combien de mariages organisez-vous par an?
Cela dépend beaucoup du budget alloué au mariage, mais en moyenne je dirais environ 15 par an.

Comment se déroule un projet de mariage du début à la fin?
Pour faire vite, tout commence par une recherche de la part du client: le plus souvent c’est grâce au bouche-à-oreille ou à internet que le client choisit son agence. Ensuite, il prend contact avec nous. Nous nous rencontrons,  nous l’écoutons, cherchons à comprendre sa volonté. Une fois que nous sommes d’accord sur les modalités, tout le travail de production commence: nous recherchons un lieu tout d’abord, puis le traiteur, le DJ et tout le reste! Même si les évenements sont les mêmes (mariages, renouvellement de voeux, anniversaire de mariage..), chaque projet est différent! Notre travail ne sera donc jamais le même d’un projet à l’autre! C’est aussi ça qui me plait dans ce métier!

Quel estle type de clientèle auquel vous avez affaire?
En général, c’est une clientèle d’environ 35/40ans. Il y a très peu de jeune couple à vrai dire: il faut tout de même compter un buget minimum de 500euros par personne.

Mais quand on aime on ne compte pas, c’est pas ce qu’on dit ? (ah ah ah). Et donc, quelle est selon toi la tendance mariage 2012?
Les tendances sont très différentes, que le mariage se déroule en Province ou à Paris, c’est hallucinant! En Province, on organise généralement des mariages très classiques, souvent dans un style champêtre, dans des bastides au milieu des champs etc.. alors qu’à Paris, c’est à celui qui organisera le mariage le plus original, celui qui ne ressemblera pas aux autres, dans un lieu insolite comme un hangar, un atelier photo, une piscine abandonnée ou encore une salle de concert.

Quel contact as-tu avec ton client?
En général, les futurs mariés savent qu’ils mettent le plus beau jour de leur vie entre tes mains, donc une relation assez particulière s’installe entre nous. En fait, je suis surtout en contact avec la future mariée: tu deviens sa meilleure amie, sa bonne fée, sa confidente!  C’est un métier dans lequel il y a beaucoup de reconnaissance. En revanche, il faut savoir mettre une barrière avec le client, pour qu’il puisse bien faire la différence entre tavie privée et ta vie professionnelle: je préfère éviter qu’il m’appelle à 5h du mat le weekend, si tu vois ce que je veux dire!

Qu’est-ce que tu préfères dans ton travail?
C’est difficile à dire, j’aime tellement tout! Je dirais que c’est la réaction des gens autour de moi quand je leur annonce mon métier. Ca me donne, à chaque fois un peu plus l’impression de faire le plus beau métier du monde. Mais si je devais choisir un moment précis, ce serait le jour du mariage. Après avoir passé une année entière à organiser cet évenement de A à Z, c’est moi qui suis en charge d’aller chercher la mariée pour l’amener au pied de la mairie, ou de l’église. Elle réalise à peine ce qui est en train de se passer, alors je la prends par la main et je l’accompagne en m’imaginant ce qui doit se passer dans sa tête à ce moment même, et je dois avouer que c’est assez intense!

J’imagine qu’il doit également y avoir des gros coups de stress dans ton métier.. c’est quoi ton pire moment?
Des moments de stress, on en connait des tas. C’est normal, ça fait partie de l’organisation: du moment que tu parviens à gérer ce stress sans le laisser transparaître à ton client, ce n’est pas un problème. Enfin, encore faut-il parvenir à trouver des solutions adéquates aux problèmes qui causent ton stress! 
Tu sais à Paris, il existe UNE Fiat 500 rose. Un client a tenu absolument à ce que ce soit dans cette voiture que sa future femme et lui soient conduits à la mairie. Nous avons fait en sorte d’exaucer son voeu: nous avons trouvé cette voiture, l’avons louée pour la journée, tout était organisé. Mais c’était sans compter qu’elle tombe en panne sur le périph une heure avant d’arriver! Je te raconte pas l’angoisse. Bref, on doit avoir un ange gardien, car pile à ce moment, un ami du conducteur qui s’y connait en mécanique passe par là, reconnait la voiture, s’arrête et la répare. Résultat: la voiture est arrivé pile à l’heure pour conduire les mariés! Un grand moment!

Ta vision du mariage a-t-elle changé depuis que tu travailles là?
Bien entendu! C’est toujours un évenement qui me fait rêver, ça c’est sur, mais plus sous la même forme! Je ne pense plus au mariage classique tel que je l’imaginais il y a encore quelques années. À force d’organiser tous ces mariages, il y a des milliards d’idées qui me sont venues: je vois plus mon mariage comme un évenement choc, un évenement original qu’un mariage classique tout en blanc!

♦♦♦

Voilà, c’est terminé. Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de l’agence dans laquelle travaille Alice: Les Têtes Chercheuses.

Merci à toi Alice!

———————

http://lesteteschercheuses.com/

Les photos de l’article sont issues du site de l’agence (©Alexandre Moulard)

———————

* ndcc= note de cloumcloum, normal